1. Un voyage musical sur les traces de Morikan, conteuse, danseuse, shaman, traversant les âges à la recherche de son passé. Morikan c'est aussi une musique, à la fois traditionnelle et futuriste, mêlant le son acoustique du oud ou du derbuka à celui de machines et effets électroniques bien modernes.

    [ Morikan (chant), Akli Bekouche (batterie/ percussions/machines), Clément Soto (oud, guitare, mandole) et Franck Capelle (claviers/bass/machines) ]

    A trip following the mysterious Morikan, tale-teller, dancer, shaman walking through the ages looking for her origins. Morikan is also a musical journey, between tradition and modernity, mixing the sounds of oud and derbuka to those of electronic fx and synths.

    [ Morikan (voc), Akli Bekouche (drums/percussions/machines), Clément Solo (oud, guitar) & Franck Capelle (keys/bass/machines) ]



    CONTACT
    BRUNO : 0972 53 0015

  2. MORIKAN était en concert au NINKASI (Lyon) le mercredi 11 Novembre !
    Page Evenement Facebook

    MORIKAN était en concert à LA CASA MUSICALE (69450 St Cyr au Mont d'Or) le vendredi 16 Octobre !
    Page Evenement Facebook

    - Très bel article de Michel Kemper sur le blog : Nos Enchanteurs

    - La version digifile du premier EP de MORIKAN est épuisée ! Un repressage est prévu en version carton.

    - MORIKAN était en concert à LA MARQUISE (Lyon) le 01er Juillet ! Vous étiez 120 et en grande forme ! Merci à tous; bientôt des photos...

    - MORIKAN était l'invitée de Joe Bel pour un French Kiss MERCREDI 20 MAI au Transbordeur de Lyon
    Les PHOTOS sont ici !

    - L'EP "Royaume" est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement et streaming habituelles ainsi qu'en format Digifile sur la boutique du label.

    - La page Facebook est à cette adresse : facebook.com/projetmorikan

    [ SOCIAL NETWORKS ]





  3. 4 titres, c'est un début, une esquisse du voyage mais déjà, la promesse d'aventures extraordinaires à travers les contrées imaginaires racontées par Morikan. Superbement réalisé par Karim Maurice, ce premier ep vous dévoilera l'étendue de la richesse sonore de Morikan, alliage ingénieux d'acoustique traditionnelle et d'électronique contemporaine, au service d'une chanson onirique et délicate .

    [ CREDITS ]
    chant/choeurs : Morikan | claviers : Karim Maurice | batterie : Christophe Telbian | guitare : Riad Klaï | violon : Mathieu Schmaltz | violon : Gael Rassaert | violoncelle : Amandine Lefèvre | alto : Jean Baptiste Magnon
    enregistré par Akli Bekouche au studio Wontina | Mixé par Ludovick "LuD" Tartavel au Studio Grande Armée
    mastering: Benjamin Joubert au studio Biduloscope
    Réalisé par: Karim Maurice

    une coproduction Morikan/Neômme - tout droits réservés © Morikan/Neômme

    • TELECHARGER SUR / DOWNLOAD ON
    • ECOUTER SUR / STREAM ON
    • ACHETER CD SUR / BUY CD ON




  4. CONTACT
    BRUNO : 0972 53 0015 |



    ESPACE PRO
    neomme.net



  5. LE TRAPEZE

    Je voudrais que tu dormes
    Sur ce trapèze avec moi
    Sans costumes et sans robes
    Légers comme la plume d’oie
    Nous laisserons glisser
    Nos bijoux la tête en bas
    Des bagues de fiancés
    Resteront seules à nos doigts
    Nous sommes si beaux, balancés collés l’un à l’autre
    Et là ds mes paumes, je garde tes mains jusqu’à l’aube

    el amor, mi amor, nos hace tan torpes.
    El amor, mi amor, me hace, tan torpe

    Tu me rendis si belle
    Sur ce trapèze en plein ciel
    Que la foule et les rois
    Nous redemandèrent 100 fois
    Ne me redescends pas
    Restons dans les nuages
    Je crains la vie d’en bas
    Comme un oiseau de passage
    J’ai lu l’avenir
    Dans les lignes de ta main
    Etre assis dans le vide
    Est une vie qui nous va si bien

    J’attends que tu reviennes
    Sur ce trapèze avec moi
    Aérienne et sereine
    Je te tiendrai mieux cette fois
    Nous aurons d’autres peurs
    Que de tomber jusqu’en bas
    Je jure que dans mon cœur
    Je n’rattraperai plus que toi
    J’attends que tu reviennes …

    Texte : Morikan ©2015


    ROYAUME

    Les allées de roses
    Les étoiles qui s’y posent
    Le vent de la nuit
    Les licornes et les fruits
    Que dans mes cheveux
    Restent encore
    Des fleurs de mes jardins
    Je suis un peu vieux jeu
    De mon cœur, je me souviens
    O mon royaume, je t’ai perdu
    Joué au jeu de paume, je t’ai vendu

    Enfant de la dune
    Je cherche ici la trace
    des trésors, des fortunes
    Que j’avais caché sous le sable
    Là dans mes cheveux
    quelques ronces ont poussés
    Le désert est si vieux
    De mon cœur, j’ai tout oublié
    O mon royaume, je suis revenue
    Dans les lumières de l’aube, je t’ai reconnu

    Je me souviens…
    O mon royaume
    Tant de mots me manquent
    j’aimerais renaître à l’aube
    Et que rien ne change

    O mon royaume
    Tous les mots me manquent
    j’aimerais renaître à l’aube
    Et que rien ne change

    Texte : Morikan ©2015


    LES MURENES

    J’ai dansé pour ton clan
    Pour tes hommes, tes bêtes
    Ils m’ont tous dans leur tête
    Je les tiens dans le creux de mes mains

    Et les armures qu’ils portaient
    Je les ai bues dans du grès
    Puis j’ai brûlé leurs esprits
    Souviens-toi, j’ai appris

    Ils m’aiment tous, c’est facile
    C’est indécent, comme ils m’aiment,
    Eperdument, je t’aimais

    Je t’aimais tant, je t’aimais
    J’ai chanté pour tes femmes
    Les fillettes, les dames
    Me supplient d’arrêter
    Que la dette a été honorée

    Et les parfums qu’elles portaient
    Je les ai bus dans du grès
    J’ai mis le feu à leur foi
    Tu m’as appris, souviens-toi

    Elles t’aiment toutes, c’est folie
    Elles t’aiment tant, comme j’aimais
    Elles t’aiment tant, c’est fini

    Non, je n’sais plus aimer
    Les tiens sont à mes pieds
    Aide les
    Non, je ne veux plus leur chanter
    Les airs que tu connais
    Qu’ils disparaissent à jamais…

    Tu n’es pas digne de moi, ni d’être un roi
    Et ça me peine, ça me peine, je les appelle,
    J’appelle les murènes, j’appelle les murènes,
    j’appelle les murènes, les murènes Qu’elles viennent…

    Texte : Amélie-les-crayons ©2015


    LA MUSE DES PYROMANES

    Dors, ma petite pépite dors
    Palpite mon coeur tape encore
    Découpe sur le ciel mes ravages
    Brûle des paysages de visages
    Brûle brûle

    Brille autant que tu peux brille
    Glisse en douceur vacille
    Répand sur les eaux tes messages
    Etreintes d’un oiseau de passage
    Brille, brille

    Je suis la muse des pyromanes?
    Mes flammes au corps à coeur jamais ne fanent
    J’avance, je danse de liane en liane
    Mi-velours noir mi-cellophane

    File, mon intime étoile file
    Diaphane, diffuse, jamais docile
    Ne réponds de rien laisse aller
    Répands ton sel assassin en brasier
    Brûle

    Texte : Stéphane Balmino ©2015